notre site est basé sur trois références : el qu'ran - la sunna - la comprehension des salafs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fécondation in vitro et adoption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maissaa

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 16/08/2007
Age : 33

MessageSujet: Fécondation in vitro et adoption   Jeu 6 Sep - 10:48

Salamaleykoum ma soeur!!

Je voulais savoir si un couple qui n'arrive pas à avoir des enfants naturellement peux avoir recours à la fécondation in vitro?

Egalement, l'adoption d'un enfant dès le plus jeune âge est-il permis?

barakalaoufik pour tes réponses

Qu'allah nous guide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaymaa Oum-ahmed'dine
moderatrice
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 15/08/2007
Age : 33

MessageSujet: Re: Fécondation in vitro et adoption   Jeu 6 Sep - 16:40

WALAYKOUM SALAM
machallah , tes questions sont tres interressantes !!!

maissa a dit :
Egalement, l'adoption d'un enfant dès le plus jeune âge est-il permis?

--------------------

La Kafala ( adoption ) en Islam, à travers l'adoption de Zayd bnou Harrithah

L'adoption ne peut exister en Islam car elle viole plusieurs principes qui sont les bases de l'étique de la société musulmane.

Parmi elles, le fait que les enfants ne peuvent s'attribuer un père autre que le leur. L'histoire de Zayd bnou Harrithah en est une parfaite illustration.

Zayd bnou Harrithah fut attaqué avec sa mère et vendu comme esclave. Il fut alors acheté et offert à Khadidja, il devint alors son hadim (servant). A son mariage avec le Messager d'Allah (sallallahou 'alayhi wa sallam), elle le lui offrit. Il devient alors le hadim du Messager d'Allah (sallallahou 'alayhi wa sallam). Puis, un jour, la famille de Zayd, à savoir son père et son oncle, surent l'endroit où il se trouvait et virent le chercher à la Mecque en espérant le récupérer contre une rançon. Arrivés à la Mecque, ils demandèrent le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam). On les orienta vers la mosquée où ils l'abordèrent disant : " Ô fils de 'Abdal Mouttalib, fils du Seigneur de son peuple, vous êtes les dépositaires du sanctuaire d'Allah, vous libérez le prisonnier et vous nourrissez le nécessiteux. Nous sommes venus te voir au sujet de notre fils, ton esclave. Accorde-nous cette faveur et sois bienfaisant en acceptant la rançon que nous sommes disposés à te payer." Il leur demanda : "De qui voulez vous parler?" Ils répondirent : "Zayd Ibn Hârithah." Il leur dit : "Tout ce que vous voudrez. Appelez-le et donnez lui le choix. S'il vous choisit, il est à vous sans rançon. Mais s'il me choisit, par Allah, je ne suis pas du genre à préférer une rançon contre celui qui me préfère." Ils dirent : "Tu as été généreux avec nous." Le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) appela Zayd et lui demanda : "Connais-tu ces gens ?" Il acquiesça : "Voici mon père et voici mon oncle." Le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) lui dit : "Tu me connais également et tu connais ma compagnie. Tu as le choix entre nous." Zayd répondit : "Personne ne m'est plus agréable pour moi. Tu es pour moi un père et un oncle." Ceux-ci s'exclamèrent : "Malheureux, préfères-tu la servitude à la liberté et à ton père, ton oncle et les tiens ?" Il répondit : "Oui, personne ne m'est préférable après ce que j'ai vécu avec cet homme." Quand le Prophète entendit ces paroles, il emmena Zayd dans al-Hijr (un emplacement où les Mecquois se réunissaient pour leurs affaires) et clama : "Soyez témoin que Zayd est mon fils, il hérite de moi et j'hérite de lui." Satisfaits du sort de leur enfant, les proches de Zayd prirent congé. Depuis ce jour, Zayd fut appelé Zayd bnou Mouhammad jusqu'à la venue de l'Islam. 'Abdoullâh bnou 'Oumar dit à ce sujet : "Nous l'appelions Zayd bnou Mouhammad jusqu'à la révélation du verset : "attribuez-les à leurs pères" (hadith rapporté par al Boukhari).



De même, à l'époque antéislamique, se marier avec la femme de son fils adoptif était considéré comme une relation incestueuse. Jusqu'au verset suivant :

" Quand tu disais à celui qu'Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l'avais comblé: ‹Garde pour toi ton épouse et crains Allah›, et tu cachais en ton âme ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté. " (Sourate 33, verset 37)

Pourtant, l'adoption comme la vivent les non musulmans, considèrent ces relations incestueuses puisqu'elle considère l'enfant adoptif comme l'enfant biologique (enfant de sang).


-----
FATWA
Nous avons posé la question à Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Nadjmi le 01 mai 2006 lors de ses cours sur paltalk

Question :

« Qu'Allah vous accorde le bien. Ce questionneur de france aussi demande : Nous est-il permis d'adopter un enfant par le biais d'association comme le secours islamique en France ? »



Réponse :

« Il n'y a pas de mal (à cela) si tu n'as pas d'enfants et que tu veux adopter cet enfant pour le prendre comme enfant. Mais, il ne te sera pas affilié. Il n'est pas permis qu'il te sois affilié ou à ta femme. On ne dit pas de lui « Fils d'untel ».

Egalement, s'il grandit, il ne sera pas un mahram pour ta femme, sauf si elle l'allaite lorsqu'il est petit. »

Source et traduction du site fourqane

-----
Quelques versets et hadiths traitant des orphelins


" La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu'amour qu'on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l'aide et pour délier les jougs, d'accomplir la Salâ et d'acquitter la Zakâ. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu'ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux! " (Sourate al Baqara, verset 177)

" Sur ce monde et sur l'au-delà! Et ils t'interrogent au sujet des orphelins. Dis: "Leur faire du bien est la meilleure action. Si vous vous mêlez à eux, ce sont alors vos frères (en religion). Allah distingue celui qui sème le désordre de celui qui fait le bien. Et si Allah avait voulu, Il vous aurait accablés. Certes Allah est Puissant et Sage." (Sourate al Baqara, verset 220)

" Et donnez aux orphelins leurs biens; n'y substituez pas le mauvais au bon. Ne mangez pas leurs biens avec les vôtres: c'est vraiment un grand péché. " (Sourate an Nissa, verset 2)

" Et lorsque les proches parents, les orphelins, les nécessiteux assistent au partage, offrez-leur quelque chose de l'héritage, et parlez-leur convenablement." (Sourate an Nissa, verset 8 )



Le Prophète ('alayhi salat wa sallam) "Moi et le tuteur de l'orphelin nous serons au Paradis, comme ceux-ci". Et il montra ses deux doigts: l'index et le majeur en les écartant." Rapporté par al Boukhari.

Il dit aussi : "Si tu veux que ton coeur s'attendrisse, caresse la tête d'un orphelin et nourrit un pauvre." Rapporté par Termidhi

Il dit également "Quand l'orphelin pleure le Trône du Créateur frémit, alors Allah-Gloire à lui- dit à Ses anges:"Ô Mes anges quel est celui qui a fait pleurer cet orphelin dont j'ai enseveli le père dans la poussière? Alors les anges répondent:Ô Allah Tu es l'Omniscient !"Allah leur dit alors:"Je vous prends à témoins, Ô mes anges, que celui qui le consolera et le satisfaira Je lui donnerai satisfaction le Jour du Jugement Dernier." Rapporté par al Kourtoubi

Il dit aussi : "Celui qui hébergera un orphelin et pourvoiera à ses besoins trouvera un refuge contre l'enfer le Jour du Jugement Dernier. Et celui qui caressera la tête d'un orphelin, il lui sera accordé un bienfait pour chaque cheveu de sa tête." Rapporté par al Kourotubi

Il dit également selon abou Hourayra : "La meilleure maison des musulmans est celle où est hébergé un orphelin et où il est traité avec bonté, la pire des maisons des musulmans est où est hébergé un orphelin et où il est maltraité."

source : http://www.assounnah.com/z_kafala_lilawled.htm


Dernière édition par le Ven 7 Sep - 1:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaymaa Oum-ahmed'dine
moderatrice
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 15/08/2007
Age : 33

MessageSujet: Re: Fécondation in vitro et adoption   Jeu 6 Sep - 16:45

Posté par un frere sur darwa.com

AS-salam allaykoum wa rahmatoulahi
voilà ce que j'ai pu trouver concernant l'adoption :

- Tout d'abord, Si l'adoption porte atteinte à la filiation de l'enfant, en ce sens que ce dernier est considéré comme étant un membre à part entière de la famille (c'est à dire qu'on attribue à son père adoptif sa paternité; on agit à son égard comme s'il était lié aux membres de la famille par des liens de sang; on lui reconnaît, à l'instar d'un enfant naturel, une part de l'héritage…), alors cela est strictement interdit en Islam. C'est pour condamner cette forme d'adoption, qui était très répandue dans le monde, et plus particulièrement en Arabie avant l'avènement de l'Islam, que ces versets du Qour'aane ont été révélés:

"Il n'a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c'est Lui qui met [l'homme] dans la bonne direction.
Appelez-les du nom de leurs pères : c' est plus équitable devant Allah. Mais si vous ne connaissez pas leurs pères, alors considérez-les comme vos frères en religion ou vos alliés. Nul blâme sur vous pour ce que vous faites par erreur, mais (vous serez blâmés pour) ce que vos cœurs font délibérément. Allah, cependant, est Pardonneur et Miséricordieux." (Sourate 33 / Versets 4 et 5)


- Par contre, s'il s'agit pour un homme et une femme de prendre en charge un enfant qui est orphelin ou qui n'a aucun soutient et de s'occuper de lui comme de leur propre enfant, en lui accordant toute la tendresse et la douceur dont il a besoin, en lui assurant sa prise en charge matérielle et en lui donnant une bonne éducation (morale, spirituelle, intellectuelle…), sans porter atteinte en aucune façon qui soit à sa véritable filiation, alors, cela est considéré comme un acte très méritoire aux yeux d'Allah. C'est à ce sujet que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) disait (traduction explicative du Hadith):

"Au paradis, le tuteur de l'orphelin et moi-même seront comme ces deux doigts"; il fit alors un "V" avec l'index et le majeur et les écarta. (Boukhâri)

Il est à noter cependant que, même dans ce cas, l'enfant adopté ne deviendra pas un "Mahram" pour sa mère adoptive. Il n'aura pas non plus une part d'office dans l'héritage de ses parents adoptifs. Mais rien n'empêchent ces derniers de lui faire don d'une partie (ou même de l'intégralité) de leurs bien durant leur vivant, ou de lui léguer jusqu'à un tiers de ce qu'ils possèdent après leur mort.
Citation:
enfin s'il est adopté en etant bébé et que la mère adoptive l'allaite y a t'il une difference avec l'enfant qui a été adopté mais non allaité par la mère adoptive ?

ds ce cas étant donner qu'il devient freres ou soeur de lait, l'enfant ne pourra pas se marier avec un enfant de la familla adoptive maitenant à savoir si il ya d'autre regles, ou infos concernant cette derniere question je n'est rien trouvé pour l'instant.

A retenir :

- L'enfant adopté ne peut porter le nom de son pere adoptif

-L'enfant adopté ne deviendra pas un maharam

-l'enfant n'a pas de part ds l'heritage

-il ya un grd merite à prendre en charge un orphelin


wa bilahi tawfiq

SOURCE / DARWA.COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaymaa Oum-ahmed'dine
moderatrice
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 15/08/2007
Age : 33

MessageSujet: Re: Fécondation in vitro et adoption   Ven 7 Sep - 1:53

SALAM ALAYKOUM

( l audio a etait traduit pour une soeur de darwa . com )

L'insémination artificielle et les bébés éprouvette
la fatwa ( en audio) de cheykh al outhaymine sur ce sujet.

http://www.ibnothaimeen.com/all/soun...le_15642.shtml

la question est à 19min10
( liquaou al bab al maftouh)

------

questioneur: Quel est le statut de la fécondation artificiel et des bébé epprouvette

le cheykh: Décrit nous la fécondation artificiel

le questioneur: la fécondation artificiel c'est le fait de prendre le sperme de l'homme et de le déposer dans l'utérus de la femme par l'intermédiaire d'un medecin homme ou femme

le cheykh : hum la fécondation artificiel c'est le fait de prendre le sperme de l'homme et de le déposer dans l'utérus de la femme...au moyen d'une epprouvette ?

le questionneur : au moyen d'une aiguille

le cheykh: une aiguille....
ceci est une question très délicate.Qui peux nous garantir que le medecin ne déposera pas le sperm d'untel dans l'utérus de la femme d'un autre homme ? Et c'est pour cette raison que nous jugeons qu'il est préférable de " fermer cette porte". De même nous n'emmetons de fatwa ( a ce sujet) que dans des situations prècises, c'est à dire quand nous savons qui est l'homme, la femme et le medecin. Ouvrir la porte a cela[ c'est à dire autoriser cela], nous craignons que cela apporte un mal. Et cette question n'est pas une question simple car si il y a une tromperie cela engendrerais le mélange des lien de parenté et installerais le trouble dans les généalogie, et cela n'est pas toléré par notre religion. C'est d'ailleur pour cela que le prophète a interdit d'avoir des rappors sexuelle avec une femme enceinte jusqu'a ce qu'elle accouche * . Moi je ne fais pas de fatwa a ce sujet sauf si je suis confronté a une situation bien prècise dans laquelle je connais le maris , la femme et le medecin.

le questionneur: et les bébé epprouvette ?

le cheykh: comment ?

le questionneur : les bébé epprouvette

le cheykh: je ne ferais pas de fatwa ici.
------

voilà? désoler si mon français n'est pas très soutenu , mais j'ai voulu respecter le plus possible l'original. 'ala kouli hal vous avez l'audio pour vérifiez

Si il y a des erreurs dans la traduction , n'hésitez a me le faire savoir

wa assalamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barrakatouh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaymaa Oum-ahmed'dine
moderatrice
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 15/08/2007
Age : 33

MessageSujet: Re: Fécondation in vitro et adoption   Ven 7 Sep - 3:21

salam alaykoum
citation du texte plus haut :
" C'est d'ailleur pour cela que le prophète a interdit d'avoir des rappors
sexuelle avec une femme enceinte jusqu'a ce qu'elle accouche " Question

----------

lloubayna
16/06/2005, 13h19

assalamou'alaykoum wa rahmatulahi wa barakatuhu

voici ce que jai trouvé concernant les rapports sexuelle avec sa femme pdt la grossesse:

On a demandé à shaikh al-Uthaymin : « Quel est le jugement sur le rapport sexuel avec la femme enceinte, cela est-il détestable ?

Réponse : Il est permis à l'homme d'avoir des rapports sexuels avec son épouse si elle est enceinte, sauf si cela lui cause du tort, car il lui est interdit de faire ce qui lui cause du tort. Si cela ne lui cause aucun mal mais que cela lui est pénible, il est meilleur de ne pas le faire, car cela fait partie du bon comportement entre les époux de ne pas faire ce qui lui est pénible, car Allah dit : « Vivez avec elles dans la bienfaisance ». » (Fatawa muhima li nisa al-umma, p.160)

source : darwa . com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fécondation in vitro et adoption   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fécondation in vitro et adoption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fécondation in vitro et poussées de SEP
» présentation et recherche de médicaments
» insemination ou fiv à 40ans?
» Dépistage de la trisomie 21 et tournant eugénique
» invention Bébé éprouvette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
alfirdawss :: espace soeurs :: LA FEMME EN ISLAM :: assumer sa feminité-
Sauter vers: